Michèle Ricozzi, danseuse, fondatrice du collectif_skalen

De formation en danse contemporaine, Jazz et claquettes, elle suit les cours de Gianin Loringett à Nice, Peter Goss et Emmanuelle Lyon à Paris ainsi que les masters class à Marseille avec les chorégraphes Carolyn Carlson, Lisa Nelson, Hillel Krauss, Julyen Hamilton, Odile Duboc, Susan Buirge …
Différentes expériences en tant que danseuse dans les Cies de Corine Lanselle, Reney Deshauteur, Fayzal Zeghoudi, Pascal Montrouge & le groupe Urban Sax

en savoir plus
Diplômée d'Etat au sein de l'IFEDEM (Françoise Dupuis), elle enseigne à Marseille aux Studios du Cours dans le cadre de la formation au diplôme d'Etat jusqu’en 1999. Elle entreprend un travail de recherche et d'expérimentation avec le musicien JM Montera et fonde le collectif Skalen, collectif d'artistes danseurs, musiciens et plasticiens, qui valorise l'engagement de chaque artiste par la reconnaissance de leur statut d'auteur/ interprète dans le processus de création.

Dirige des workshop en France et en Europe, dans le cadre de la programmation de la cie dans des festivals :
Théâtre Garibaldi & Institut Français de Palerme – Sicile
Festival Nu Dance & Institut Français de Bratislava – Slovaquie
Festival BucharEst.Ouest & l’Institut Français de Bucarest – Roumanie
Festival les Rencontres Chorégraphiques de Carthage & le Conseil Régional PACA -Tunis – Tunisie

Elle est également chargée de cours au sein Département de Musique d'Aix-Marseille Université, coordinatrice des JAM / Journées d'Action Musicale, concernant la réalisation d'un projet professionnel avec les Licences 3 en musicologie.

Elle a obtenu une LICENCE Arts /Danse
et un MASTER / Ingénierie de la création multimédia & direction artistique de projets à l'Université de Nice-Sophia Antipolis

Jean-Marc Montera, musicien, guitariste

Guitariste français issu du rock, spécialiste de l’improvisation libre et de l’expérimentation sonore, Jean-Marc Montera utilise tout le registre des cordes amplifiées et acoustiques – résonances, percussions, distorsions, extensions et détournements en tout genre. Parmi les musiciens les plus actifs dans le champ des musiques improvisées, il multiplie depuis les années 1970 les rencontres et les contacts avec d’autres univers artistiques jusqu’à rendre de plus en plus floue la « barrière » entre les genres.

en savoir plus
Il réalise en outre de nombreuses de collaboration avec le théâtre, Hubert Colas, Jean-Claude Berutti, Peter Palitzsch…, la danse, Odile Duboc, collectif Skalen, et les arts plastiques, Piotr Klemensiewicz, Sandy Amério, Lionel Scoccimaro, Richard Baquié…, l’image, Laure Verluise, Salvo Cuccia, José Cesarini…

Il se produit en solo et dans différentes formations, AMP (Trio de guitares, Akchoté / Montera / Pauvros), The Room(Duo avec Sophie Gonthier), Meditrio (avec les musiciens médiévistes Julien Ferrando – clavicythérium / Jean-Michel Robert – théorbe et électronique), The Invisible Ensemble (avec Famoudou Don Moyé de l’Art Ensemble of Chicago, Paul Elwood, Emmanuel Cremer, Simon Sieger, Thomas Weirich).
Il a fondé l’Ensemble d’Improvisateurs Européens autour d’Hans Koch, Thomas Lehn, Hélène Breschand, Dan Vandewalle, Lelio Giannetto, Chris Cutler et Taavi Kerikmaé. Cet ensemble est spécialisé dans l’interprétation des partitions graphiques de compositeurs du XXème siècle (Cardew, John Cage, Earl Brown…) et la commande auprès de compositeurs actuels (Pierre-Yves Macé et Annette Schlünz).
Il a également collaboré avec Fred Frith, André Jaume, Barre Phillips, Pascal Contet, Gérard Siracusa, Floros Floridis, Paul Lovens, Thruston Moore, Lee Ranaldo, Louis Sclavis, Michel Doneda, Carlos Zingaro, Pauline Oliveros, Christian Wolff … Il est invité pour deux concerts exceptionnels avec Sonic Youth (La Villette-Paris 2007) et Patti Smith ( Fondation Cartier – Paris 2009)

Avec une trentaine d’albums au sein de différentes formations, son premier album solo, Hang Around Shouts, sort en 1995 sur le label FMP (Free Music Production). En 2011, il sort Les Anges du Péché aux côtés de Lee Ranaldo et Thruston Moore, les guitaristes de Sonic Youth, puis en 2012 le coffret 13 Impros avec Fanny Paccoud autour de treize artistes marseillais. En octobre 2013 est sorti What’s Up ? autour des femmes poètes de la Beat Generation, sur le label Signatures (Radio France).
Jean-Marc Montera est le cofondateur du GRIM (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicales) en 1978. Il s’associe en 1999 avec l’auteur metteur en scène Hubert Colas, pour fonder Montévidéo, centre de créations contemporaines à Marseille. La vocation de ce centre est de créer des passerelles, d’établir une interactivité entre la musique et le théâtre sous leurs formes les plus actuelles et de multiplier les confrontations entre artistes et disciplines.
En 2017 il crée le D.R.I.M département de recherche pour les musiques improvisées au sein du GMEM dont il devient l’artiste associé.

Fabien Almakiewicz, danseur, plasticien

De formation artisanale aux métiers de Maître Verrier à Cahors et Nancy ( SERFAVE), il sera ensuite formé aux Beaux arts de Cherbourg et de Marseille.
Il vient naturellement à la danse par le biais des Arts plastiques puis décide d’approfondir sa recherche sur le mouvement à l’EDDC d’ARNHEM – Pays-Bas.

en savoir plus
A partir de 2000, Il travaille en tant que  Danseur et Performer entre autres, avec la Cie Christophe Haleb, la cie Serge Ricci (Paris),  Rosalin Crisp (Paris) et Sylvie Le Quéré (Bretagne)
.
A partir de 2003, il co-dirige les projets Cie Serge Ricci – Paris.
A prtir de 2015 travaille dans la cie de Christian Rizzo

Noémie Lambert, danseuse

Artiste chorégraphique, formée par des personnalités incontournables de la danse telles que Corinne Lanselle, Anne-Marie Porras, Deborah Hay, Lulla Chourlin, Yann Lheureux, Serge Ricci, Julyen Hamilton, Noémie poursuit sa carrière de danseuse au près de Haïm Adri au sein de la Cie Sisyphe Heureux durant près de six ans. Elle y interprète de nombreuses créations et collabore avec de nombreux artistes multidisciplinaires, tels que Frédéric Werlé, Hyacinthe Reish ou Jörg Müller…


en savoir plus
Elle réalise des performances in situ avec le collectif de vidéastes DYDLO, et collabore régulièrement avec les musiciens du Grand 8 pour des performances de musique et danse improvisées.
Diplômée d'Etat en danse contemporaine depuis 2016, elle s’oriente vers la transmission et le partage de ses expériences.
Elle collabore aujourd’hui avec le collectif Skalen à Marseille pour sa prochaine création.

Paul Elwood, musicien, banjoiste

Obtient un doctorat de composition musicale à l’université de Buffalo, New York en 1995. Il se partage entre l’enseignement de le composition musicale dans différentes Universités et ses compositions pour orchestre de chambre, orchestre symphonique, opéras, ballets, ciné concerts, etc. . . .
Il est également passionné par la scène où il se produit comme interprète et improvisateur. Comme banjoiste et percussioniste il a partagé la scène avec des noms aussi prestigieux que john cage, Christian Wolff, john Zorn, Eugene Chadbourne, Lukas Ligeti, Alvin Lucier, Jean-Marc Montera, Raphael Imbert, Marion Rampal, et le Callithumpian Consort du Conservatoire de New England.

en savoir plus
En Septembre 2020 il collabore avec la compagnie de danse SKALEN.
La musique de Paul Elwood a été retenue par différents festivals internationaux en Russie, Bulgarie, Mexique, France, Australie, Afrique de Sud, Malaisie, Thaïlande, Croatie, Ecosse, Allemagne, Espagne et aux Etats-Unis.

Certaines de ses musiques ont été enregistrées sous le label Innova comme Emissions Transparentes (2019), comme compositeur/banjoiste avec le percussioniste Famoudou Don Moye de l’Art Ensembl eOf Chicago (Nice Folks, 2015) ; et Stanley Kubrick’s Mountain Home avec la légende du bluegrass john Hartford (2011). Il a aussi enregistré avec le guitariste Jean-Marc Montera (Shark Piano avec Electric Cowboy Cacophony, 2008), et le saxophoniste Raphael Imbert (Les Alppallachians, 2014).

Paul Elwood a reçu de nombreuses distinctions comme compositeur et obtenu des résidences à l’American Academy in Rome, Djerassi Résident Artist Programs (California), et Camargo Foundation (Cassis, France). En 2020 il a étè retenu par la Rockefeller Foundation Bellagio Residency (Italie). Différents orchestres symphoniques ont joué ses compositions : Charleston en Caroline du Sud, Wichita (Kansas), Caroline du Nord, et le conservatoire d’Aix en Provence.
Radio France Musique et la BBC 3 et 4 a également diffusé sa musique.

Samuel Bester, vidéaste

Franco-Allemand né en 1975 à Genève, Samuel Bester est initié à l’art dès son plus jeune âge. Il suit des études d’arts appliqués à Nîmes et poursuit ses recherches à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg où il suit l'enseignement de Jean-François Guiton qui lui révèlera l’importance que l’audio-visuel aura dans sa recherche artistique. La poésie et la philosophie sont les deux moteurs littéraires principaux pour enrichir l’inconscient visuel qu’il cherche à transmettre.

en savoir plus
En explorant l'ambiguïté par l'intermédiaire de la variation, la déformation ou l’accident, il essaye d'augmenter la dynamique entre la perception, l’interprétation et l’émotion. Utilisant un langage poétique souvent métaphorique, il veut amplifier la curiosité en créant des arrangements qui produisent des images mentales. Les significations apparentes se brouillent. Le temps et la mémoire jouent toujours une fonction clé. Aux frontières des genres, ses films, ses compositions acousmatique ou ses installations sont souvent d’inspiration documentaire et poétique. Son travail protéiforme est présenté dans des festivals de courts-métrages, de cinéma expérimental, d’art-vidéo, dans des galeries, des concerts ou dans le spectacle vivant.

INES HERNANDEZ/ danseuse

Originaire de Barcelone, elle étudie la danse à l’Institut des artes de Barcelone
1994 Diplôme en danse et chorégraphie de l'Institut del teatre de Barcelone
1996 – Objet-Fax / Ricardo Rozzo – Paris, Lausanne, Colombie
1998 – Cie Incanto / Bruno Sajous – Paris
2000 – Notre Dame de Paris / Martino Muller mise en scène Gilles Maheu – Canada, Suisse, Londres
2001 – Cie PH 7 / Jacky Achar – Metz
2007 à 2009
 – Travaille en Allemagne avec Graham Smith et Joachim Schlomer

Collaborations structurantes dans le cadre du nouveau projet 2021

Martine Sousse
Issue du monde du livre et autour publié, Martine Sousse s’oriente dans les années 90 vers les nouvelles technologies et le conseil éditorial.
Elle est primée par la Région et par le Ministère de la culture pour ses actions dans le domaine de l’édition électronique.
Administratrice du Pole Régional Transmédia, elle développe ensuite son activité dans le domaine des Industries créatives.

Elle a été récemment lauréate de deux appels à projets européens :
Europe créative, autour de la BD et de l’engagement citoyen (2018)
et Erasmus plus, autour de la dématérialisation des processus de création visuelle (2020)

Philippe Baudelot
Il intervient dans le domaine des arts technologiques comme conseil et curateur. Il a été directeur du Dpt danse numérique du MDF (1998-2006), référent arts numériques et danse du Conseil Général des Alpes Maritimes (2004 2008).
De 2009 à nos jours, il a été conseil stratégique de Transcultures (Belgique), de Bains Numériques (festival d’arts numériques, France), du Projet Européen Culture MADE, directeur artistique pour le numérique de festivals : Printemps de la Dance (Tunis), 6 en Scène (Nice), Le Dansoir (Paris), Dig@ran (Espagne), Mai Numérique en Aude (France).
Simultanément, il accompagne des projets en matière de nouvelles technologies (Golnaz Bérouzniah, Skalen, Cie Mobilis-Immobilis, Cie Yann Lheureux, Cie Corée’Graphie, Cie Portes Sud, Cie Kdanse, Cie L’Imparfait…). Il a été chargé de cours sur les arts technologiques à l’Université de Nice et formateur… Il est président de l’Asbl bruxelloise [Atome] ainsi que membre des CA des structures dédiées aux arts contemporains Les Mille Tiroirs (arts plastiques, Ariège) et GawLab (arts numériques, Sénégal) et Transcultures (arts sonores, Belgique).
Il est enfin membre fondateur du Réseau Arts Numériques.Il est délégué du groupe culture du CODEV de la Communauté d’Agglomération de Foix-Varilhes.

Autres collaborations artistiques
2001 à 2005
Patrick LAFFONT ( vidéo )
Il fait partie des «pionniers» de notre aventure.
Grâce à son regard de vidéaste et plasticien il a amorcé ce travail transversal où la vidéo propose des dispositifs dans lesquels la danse et la musique peuvent inter agir pour créer d'autres points de vue.

Autre collaborations importantes :
Participation aux créations des pièces de skalen jusqu'en 2003 :
Giovanna VELARDI ( danse ), José-Maria ALVES ( danse )

ARTISTES INVITÉS ponctuellement
2004 /2008
Samir ELYAMNI (danse), Williams BELLE (groupe Yamakasi), Thierry THIEÛ NIANG (danse)
Dans le cadre des projets Alveare et Contexte Roumanie / Festival Nuits Caroline-Marseille / Festival Envies Rhônements – Château d’Avignon

Jean-François PAUVROS / guitariste
Invitation dans le cadre de «pré-vue» pièce créée à l’initiative de Patrick Laffont / programmation Marseille Objectif Danse au théâtre de la Minoterie.

Sophie GONTHIER ( musicienne, guitare / voix ) à l’occasion des INSTANTS_e / La [BOATE] petite fabrique d'innovation