Précipités /2004

Festival de Marseille


60 mn 
3 danseurs, 1 musicien, 1 vidéaste
coproduction Théâtre de l’Olivier, Cie Jean-Marc Montera/TempsRéels
avec le soutien de la Friche la Belle de Mai et Marseille Objectif Danse

« L’histoire que l’on écrit se raconte dans un désir de rendre compte 
d’une  autre réalité qui ne  donne  pas toujours la priorité au sens immédiat, 
en créant  des cadres  qui  permettent d’aller  chercher, dénicher
ou proposer d’autres sens possibles  … »

Diversifier les supports de projection pour élargir les possibilités 
scénographiques
par la multiplication des plans qui ré-agencent 
l’ordre des choses, les évidences,
afin de jouer avec le réel supposé et ré-inventé. 
Précipités, en référence à la chimie entre ces corps, ces sons et ces images.