MICHÈLE RICOZZI / Directrice artistique, fondatrice du collectif_skalen
————————
MASTER INGÉNIERIE DE LA CRÉATION MULTIMÉDIA et direction artistique de projets
Département Info-Com / Université de Nice-Sophia Antipolis
LICENCE ART / DANSE – Université de Nice-Sophia Antipolis
DIPLÔME D’ÉTAT D’ENSEIGNEMENT DE LA DANSE à l’IFEDEM / Paris

1999 – Fonde le collectif SKALEN au sein duquel elle sera danseuse, chorégraphe et organisatrice

en savoir +

1995- 1999 – PROFESSEUR DE DANSE à Marseille
Enseignante aux Studios du Cours, Marseille, dans le cadre de la formation au diplôme d’Etat d’Enseignement de la danse

2000 – 2012 – Tournées en France et en Europe dans des Festivals Internationaux entre autres : Festival de Marseille / Centre National de la Danse– Paris / Marseille Objectif Danse / Festival Body Mind Varsovie- Pologne / Festival Tanec Praha- Tchéquie / Festival Nu Danse Bratislava- Slovaquie / BucharEst.Ouest– Roumanie / Kanuti Gildi- Estonie / Contemporanea Festival Prato- Italie / Festival INn Motion Barcelone- Espagne / Festival Mediarte – Monterrey- Mexique…

2000-2006 – DIRIGE DES WORKSHOPS EN FRANCE ET EN EUROPE
Théâtre Garibaldi & Institut Français de Palerme – Sicile
Festival Nu Dance & Institut Français de Bratislava – Slovaquie
Festival BucharEst.Ouest & l’Institut Français de Bucarest – Roumanie
Festival les Rencontres Chorégraphiques de Carthage & le Conseil Régional PACA -Tunis – Tunisie

2010-2020 – CHARGEE DE COURS UNIVERSITE Aix-Marseille
Les multiples fonctions de communication, gestion et créations chorégraphiques ainsi que l’expérience de travail en équipe lui permettent d’intégrer l’Université Aix-Marseille en tant que chargée de cours (depuis 10 ans) au sein du secteur Musique pour la mise en place d’un projet professionnel avec les Licences 3 : L’organisation d’un Festival Universitaire

JEAN-MARC MONTERA

Guitariste français issu du rock, spécialiste de l’improvisation libre et de l’expérimentation sonore, Jean-Marc Montera utilise tout le registre des cordes amplifiées et acoustiques – résonances, percussions, distorsions, extensions et détournements en tout genre. Parmi les musiciens les plus actifs dans le champ des musiques improvisées, il multiplie depuis les années 1970 les rencontres et les contacts avec d’autres univers artistiques jusqu’à rendre de plus en plus floue la « barrière » entre les genres.

en savoir +
Il réalise en outre de nombreuses de collaboration avec le théâtre, Hubert Colas, Jean-Claude Berutti, Peter Palitzsch…, la danse, Odile Duboc, collectif Skalen, et les arts plastiques, Piotr Klemensiewicz, Sandy Amério, Lionel Scoccimaro, Richard Baquié…, l’image, Laure Verluise, Salvo Cuccia, José Cesarini…

Il se produit en solo et dans différentes formations, AMP (Trio de guitares, Akchoté / Montera / Pauvros), The Room(Duo avec Sophie Gonthier), Meditrio (avec les musiciens médiévistes Julien Ferrando – clavicythérium / Jean-Michel Robert – théorbe et électronique), The Invisible Ensemble (avec Famoudou Don Moyé de l’Art Ensemble of Chicago, Paul Elwood, Emmanuel Cremer, Simon Sieger, Thomas Weirich).
Il a fondé l’Ensemble d’Improvisateurs Européens autour d’Hans Koch, Thomas Lehn, Hélène Breschand, Dan Vandewalle, Lelio Giannetto, Chris Cutler et Taavi Kerikmaé. Cet ensemble est spécialisé dans l’interprétation des partitions graphiques de compositeurs du XXème siècle (Cardew, John Cage, Earl Brown…) et la commande auprès de compositeurs actuels (Pierre-Yves Macé et Annette Schlünz). 
Il a également collaboré avec Fred Frith, André Jaume, Barre Phillips, Pascal Contet, Gérard Siracusa, Floros Floridis, Paul Lovens, Thruston Moore, Lee Ranaldo, Louis Sclavis, Michel Doneda, Carlos Zingaro, Pauline Oliveros, Christian Wolff … Il est invité pour deux concerts exceptionnels avec Sonic Youth (La Villette-Paris 2007) et Patti Smith ( Fondation Cartier – Paris 2009)

Avec une trentaine d’albums au sein de différentes formations, son premier album solo, Hang Around Shouts, sort en 1995 sur le label FMP (Free Music Production). En 2011, il sort Les Anges du Péché aux côtés de Lee Ranaldo et Thruston Moore, les guitaristes de Sonic Youth, puis en 2012 le coffret 13 Impros avec Fanny Paccoud autour de treize artistes marseillais. En octobre 2013 est sorti What’s Up ? autour des femmes poètes de la Beat Generation, sur le label Signatures (Radio France).
Jean-Marc Montera est le cofondateur du GRIM (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicales) en 1978. Il s’associe en 1999 avec l’auteur metteur en scène Hubert Colas, pour fonder Montévidéo, centre de créations contemporaines à Marseille. La vocation de ce centre est de créer des passerelles, d’établir une interactivité entre la musique et le théâtre sous leurs formes les plus actuelles et de multiplier les confrontations entre artistes et disciplines.
En 2017 il crée le D.R.I.M département de recherche pour les musiques improvisées au sein du GMEM dont il devient l’artiste associé. 

FABIEN ALMAKIEWICZ/ danseur, plasticien
De formation artisanale aux métiers de Maître Verrier à Cahors et Nancy ( SERFAVE), il sera ensuite formé aux Beaux arts de Cherbourg et de Marseille. 
Il vient naturellement à la danse par le biais des Arts plastiques puis décide d’approfondir sa recherche sur le mouvement à l’EDDC d’ARNHEM – Pays-Bas.

A partir de 2000, Il travaille en tant que 
Danseur et Performer entre autres, avec la Cie Christophe Haleb, la cie Serge Ricci (Paris),  Rosalin Crisp (Paris) et Sylvie Le Quéré (Bretagne)
. 
A partir de 2003, il co-dirige les projets Cie Serge Ricci – Paris.
A prtir de 2015 travaille dans la cie de Christien Rizzo

SAMUEL BESTER / vidéaste
Franco-Allemand né à Genève, Samuel Bester est initié à l’art par une artiste en Suisse.
Il suit ensuite des études d’arts appliqués sur Nîmes, et poursuit ses recherches à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg où il prend conscience, avec son professeur Jean-François Guiton, de l’importance que la vidéo va prendre dans sa recherche artistique.

en savoir +
Conférences et rencontres avec des artistes tels Sarkis et Jochen Gertz vont le conforter dans ses choix et lui donnent du cœur à l’ouvrage.
Aujourd’hui monteur et réalisateur, il partage sa vie et son travail entre Marseille, Strasbourg et l’Allemagne.
> quintalogie (Bi di Wik, Biike, Ofskäär, Kumm Weer et Sönemböör)
un travail filmé en super 8 sur une île reculée et désolée d’Allemagne, programmé dans le cadre des “écrans parallèles” – FID Marseille en 2007
Aux frontières des genres, ses films sont souvent d’inspiration documentaire et poétique.

INES HERNANDEZ/ danseuse

Originaire de Barcelone, elle étudie la danse à l’Institut des artes de Barcelone
1994 Diplôme en danse et chorégraphie de l’Institut del teatre de Barcelone
1996 – Objet-Fax / Ricardo Rozzo – Paris, Lausanne, Colombie
1998 – Cie Incanto / Bruno Sajous – Paris
2000 – Notre Dame de Paris / Martino Muller mise en scène Gilles Maheu – Canada, Suisse, Londres
2001 – Cie PH 7 / Jacky Achar – Metz
2007 à 2009
 – Travaille en Allemagne avec Graham Smith et Joachim Schlomer


COLLABORATIONS ARTISTIQUES

2001 à 2005
Patrick LAFFONT ( vidéo )
Il fait partie des «pionniers» de notre aventure.
Grâce à son regard de vidéaste et plasticien il a amorcé ce travail transversal où la vidéo créé des dispositifs dans lesquels la danse et la musique peuvent inter agir pour créer d’autres points de vue.

Autre collaborations importantes :
Participation aux créations des pièces de skalen jusqu’en 2003 :
Giovanna VELARDI ( danse ), José-Maria ALVES ( danse )

ARTISTES INVITÉS ponctuellement
2004 /2008
Samir ELYAMNI (danse), Williams BELLE (groupe Yamakasi), Thierry THIEÛ NIANG (danse)
Dans le cadre des projets Alveare et Contexte Roumanie / Festival Nuits Caroline-Marseille / Festival Envies Rhônements – Château d’Avignon

Jean-François PAUVROS / guitariste
Invitation dans le cadre de «pré-vue» pièce créée à l’initiative de Patrick Laffont / programmation Marseille Objectif Danse au théâtre de la Minoterie.

Sophie GONTHIER ( musicienne, guitare / voix ) à l’occasion des INSTANTS_e / La [BOATE] petite fabrique d’innovation